Tik Tok va-t-il disparaître aux USA?

Tiktok Interdit Usa

Le célèbre réseau social risquerait-il de ne plus être accessible depuis les États-Unis ? Après son interdiction à Hong-Kong pour des raisons de sécurité, rien n’est moins sûr. Nous vous disons tout sur la situation de Tik Tok aux USA dans cet article.

Un réseau social controversé

Depuis son arrivée il y a 3 ans, le réseau social Tik Tok a connu une expansion phénoménale, comptant plus de 800 millions d’utilisateurs dans le monde.

Pourtant, malgré cet engouement croissant et l’intérêt qu’ils suscite notamment chez les plus jeunes, le réseau social est au cœur de nombreuses polémiques. La raison principale des discordes qui l’entourent est son appartenance à la société chinoise ByteDance. Bien que l’entreprise tente de s’occidentaliser au maximum, en signant par exemple les conditions générales d’utilisation et de bonne conduite de Facebook ou Twitter, ou en plaçant Kevin Mayer ancien dirigeant du stream de Disney à la tête du siège social en Californie, elle n’en demeure pas moins menacée à l’heure actuelle.

Tiktok Interdit Usa

Le réseau social est accusé de collecter des informations personnelles pour Pékin et d’espionner la vie de ses utilisateurs en accumulant leurs informations concernant leur vie privée. La société a par ailleurs été condamnée par la Federal Trade Commission pour avoir recueilli des informations d’utilisateurs de moins de 13 ans.

Le gouvernement craignait également des déviances politiques concernant les élections présidentielles américaines. En effet, la très grande puissance et l’influence croissante du réseau social en font un allié de poids pouvant faire pencher la balance en faveur de l’un ou l’autre candidat. Déjà soumise à une enquête par le CFIUS à propos du rachat de Musical.ly en 2018, la société pourrait se voir interdite du territoire américain.

Des moyens d’action limités

Comme cela a été le cas pour les smartphones Huawei, le gouvernement pourrait faire pression sur Google et Apple afin que l’application Tik Tok ne soit plus accessible via ces biais. Cependant, de nombreux moyens de contournements existent. Le gouvernement pourrait également s’appuyer sur les clauses de non concurrence pour protéger son marché et favoriser les entreprises américaines de réseaux sociaux telles que Facebook, Snapchat, Twitter ou Instagram. Ce dernier a d’ailleurs lancé sa propre version de Tik Tok nommée Reels. Un autre moyen de contrer l’entreprise chinoise serait de permettre un rachat par une entreprise américaine, des négociations seraient en cours avec Microsoft. D’ores et déjà interdite sur les téléphones de l’armée américaine, la firme se veut quant à elle rassurante : « Nous sommes ici pour rester » assure Vanessa Pappas, directrice de la branche américaine de l’entreprise Tik Tok. Côté utilisateurs, les contestations vont bon train.