Periscope tire sa révérence

Fermeture Periscope Twitter

Rachetée en 2015 par la firme Twitter, Periscope a connu de belles heures de gloire, ayant notamment permis à des milliers d’utilisateurs dans le monde de partager des vidéos en direct sur des événements importants tels que les attentats de Charlie Hebdo. Mais qu’en est-il de l’avenir de la plateforme à l’annonce de sa fermeture par le groupe ? Nous vous disons tout dans cet article dédié.

Quand la fréquentation chute

Suite à un engouement considérable autour de la plateforme de partage de vidéos en direct, soutenant des mouvements massifs, Twitter avait décidé de racheter l’application il y a de cela 5 ans.

Cependant, après avoir connu de beaux moments, l’application est délaissée par ses utilisateurs et les baisses de fréquentations ne font qu’augmenter. Il faut croire que le confinement n’aura rien arrangé.

En effet, les décisions concernant la fermeture de la plateforme et son avenir ont été retardées par les événements sanitaires de 2020 et ce dans un contexte où les coûts nécessaires à assurer son maintien ne cessent de croître. Le groupe Twitter a donc annoncé le 15 décembre dernier la fermeture prochaine de Périscope en mars 2021. Les téléchargements ne seront alors plus possibles et depuis le 15 décembre, il n’est plus possible de créer un compte sur Périscope ou de soutenir ses streamers préférés. Cependant, faut-il penser que la plateforme va tout simplement disparaître totalement ?

Un avenir incertain

Twitter envisagerait d’intégrer les principales fonctionnalités de périscope au sein de sa plateforme de réseau social, ce qui suit la logique de l’intégration de la diffusion de vidéos en direct déjà mis en place.

Une bonne nouvelle pour les utilisateurs qui pourront retrouver le meilleur de Périscope directement sur Twitter. Cela permettra en outre de ne pas laisser de côté les bons aspects tout en réduisant la charge financière qu’une telle application indépendante représentait lorsqu’elle était boudée par les utilisateurs. L’apparition de Tik Tok il y a 3 ans basée elle aussi sur le principe de partages de vidéos en direct, coïnciderait-elle avec la baisse de fréquentation massive enregistrée sur Périscope depuis deux ans ? Rien n’est moins sûr.

En attendant, le groupe Twitter a sans doute trouvé la solution la plus avantageuse à la fois pour les utilisateurs et pour la firme. Avec 10 millions de comptes crées en seulement 4 mois après sa sortie, il aurait été plus que dommage qu’une application avec autant de possibilités tombe définitivement dans l’oubli. Les utilisateurs de Périscope pourront télécharger leurs vidéos ainsi que leur données et relier leurs contenus à Twitter directement.

Les supers Broadcasters pourront quant à eux effectuer leur demande de retrait jusqu’au 1 février 2021. De son côté, la firme l’assure : « L’héritage de Périscope vivra bien au-delà des limites de l’application elle-même. Les capacités et la philosophie de l’équipe imprègnent déjà Twitter. »